logositepetit
Sans titre-1

La Kinect – Du salon aux ruines hantées

Un coup de pouce ?
Listen to this article

Nous continuons la pédagogie avec les appareils couramment utilisés en enquête paranormale. Aujourd’hui c’est au tour de la Kinect.

Comme d’habitude vous aurez le protocole maison, si vous souhaitez faire les choses dans les règles de l’art 😉

Du salon aux ruines hantées

Tout comme les détecteurs EMF dont l’utilisation a été détourné pour chasser les fantômes, la Kinect est a la base un dispositif conçu pour console de salon (XBOX). Le principe est de détecter les mouvements sommaires d’un joueur afin de les retransmettre sur un avatar en jeu.

L’idée de l’utiliser en enquête paranormale vient du fait que, depuis sa sortie courant 2010, les joueurs se “plaignaient” de détections de “joueurs fantômes”. Bill Chappell, a le premier, évoqué l’idée de modifier un système Kinect pour en faire un outil de recherche dans le paranormal.

Principe de fonctionnement

La Kinect est composée de 2 optiques.

La première est une caméra 3D qui gère la profondeur de champ à l’aide d’un capteur CMOS, QVGA (240p) de résolution 320×240, 16bits. Ce capteur laisse passer les infrarouges, et calcule la profondeur en projetant un faisceau de rayons infrarouges. Le tout est ensuite traduit par un algorithme.

La deuxième est une caméra couleur RVB de type CMOS 30 FPS, en couleur 32bits d’une résolution de 640×480 (VGA, 480p). Elle ne sert a rien d’autre qu’a filmer.

Les théories des Chasseurs de fantômes

Il existe deux théories populaires cherchant à justifier le détournement de la Kinect pour détecter une activité paranormale.

Certaines personnes pensent que la Kinect est capable de filmer l’énergie brute cinétique de l’entité, ou l’énergie dont il dispose lorsqu’il est en mouvement. Parmi les enquêteurs, il est communément admis que les esprits des défunts sont constitués d’énergie résiduelle.

Les esprits peuvent s’affiner et utiliser de l’énergie électrique gratuite, ce qui leur permet de se manifester et d’influencer des objets.

Sauf que ces 2 théories n’ont absolument aucun fondement ou début de fondement scientifique. Et en plus de cela, le système Kinect est bien loin d’être sans défauts.

Son utilité dans le paranormal

La Kinect est utilisée en mode “Skeleton” pendant les enquêtes. On peut alors de temps à autre, voir apparaitre un personnage “fil de fer”, alors qu’il n’y a personne. Un bon moyen pour détecter les entités dans nos enquêtes ?

D’après le retour des joueurs, les commandes de mouvement échouent parfois en jouant, et la sensibilité du micro de la Kinect entraîne un comportement intéressant et peu fiable. Parfois, il ne parvient pas à détecter les joueurs dans la salle, alors que d’autres fois, il les identifie mal. L’outil n’est donc pas fiable a 100% dans l’utilisation pour laquelle la Kinect a été conçu. Pouvons-nous alors nous fier a lui en enquête paranormale ?

Selon Farley, un ingénieur “les algorithmes complexes qui font fonctionner la Kinect ne sont pas infaillibles. Sophistiqués, mais pas incapables de percevoir une ombre en tant que présence. Les personnes signalant que la Kinect découvrait des fantômes étaient inévitables, lorsqu’elles ne sont pas en mesure d’expliquer le comportement inhabituel du logiciel”, a déclaré Farley.

Il est donc plus probable que le système Kinect détecte tout et n’importe quoi, pour une utilisation dont il n’est pas développé, plutôt qu’un esprit qui passerait par là. Surtout si on prend en compte la résolution toute relative de ses différents capteurs. La Kinect peut très bien prendre : une chaise, un lampadaire, des poutres, graffitis, ombres et tout ce qui se rapproche de près ou de loin à une forme humanoïde très sommaire pour des personnes.

Il est donc très important d’appliquer le protocole adéquate, afin de limiter les faux positifs générés par ce système.

Protocole d’utilisation

Là où le système Kinect devient intéressant c’est en cas de contact intelligent répondant à nos “ordres” (lever la main, danser la Tecktonik …). Il faut aussi écarter un maximum les chances que ces réponses soient le fruit d’un heureux hasard, comme pour tout appareil. Pour ce faire je vous invite à appliquer ce protocole.

Grâce à ce protocole vous pourrez facilement voir si l’action demandée est cohérente avec celle effectuée, le cas échéant.

C’était Vivien,

Je ne veux pas croire, je veux SAVOIR 👻

Vivien Breton
Author: Vivien Breton

+Vice présidente à ERP03 +Bricole du matos pour les enquêtes +n'est ni du côté obscure, ni du côté lumineux, je suis un Jedi Gris 😉

Ceci pourrait te plaire